Peacebomb : Buying back the bombs, un film de Sam Rowland

( Film en version originale ) L’histoire de ces artisans qui transforme le métal meurtrier en bijoux d’Article 22, sur fond de guerre secrète au Laos qui laissa un peuple et un pays exsangues.

Entre 1962 et 1975, le Laos est devenu le pays le plus bombardé de l’histoire de l’humanité. Plus de 250 millions de bombes, la plupart à ‘sous-munition’ conçues pour couvrir un maximum de surface et aujourd’hui interdites par la communauté internationale, ont été déversées par les Américains dans le plus grand secret, et sans réel objectif militaire. Près de 30% d’entre elles n’ont pas encore explosé, elles tuent chaque années plusieurs centaines d’enfants, paysans, et en blessent nombre d’autres. Armes de paupérisation massives, 25% des terres cultivables sont mortelles dans un pays où 80% de la population vit de l’agriculture de subsistance.

Comme un pied de nez à l’histoire, Peacebomb est une superbe ligne de bijoux faite à la main par les victimes d’une guerre absurde à partir d’armes de destruction massive… Une manière de raconter leur histoire au reste du monde, une chance pour nous tous de s’amender peut-être, ou tout au moins de ne pas oublier.

Production : Bigballs film, Elizabeth et Wallis Suda.

Réalisation : Sam Rowland

Musique Originale : Arthur Lea

Partagez si ça vous a plu !